Toute activité commerciale qui s’appuie sur des machines lourdes a également tout intérêt à s’assurer que les temps d’arrêt, qu’ils soient dus à la maintenance, aux améliorations ou aux réparations, sont réduits au strict minimum. L’efficacité opérationnelle continue doit être maintenue si l’on veut éviter les perturbations des processus de production, ce qui peut poser des problèmes particuliers selon le domaine d’activité. Dans cet article, nous allons découvrir pourquoi effectuer un usinage sur place sur votre chantier est une bonne idée grâce à une liste de différents avantages.

Les principaux avantages d’un usinage sur place

Découvrons donc sans plus attendre les principaux avantages d’un usinage sur place et pourquoi vous devriez également y penser. C’est parti !

1. Réduire les temps d’arrêt

On parle de temps d’arrêt lorsqu’un système est indisponible ou hors ligne et que la fonction principale ne peut pas se poursuivre. Qu’il s’agisse de travaux de maintenance et de réparation planifiés ou d’un évènement totalement inattendu, il est essentiel que le temps de remise en service soit le plus court possible. Il existe plusieurs stratégies pour réduire les temps d’arrêt. Chacune d’entre elles peut jouer un rôle important dans la maîtrise des pertes de production. D’autres questions peuvent également se poser autour d’un incident d’immobilisation en fonction de sa cause, notamment les préoccupations environnementales. L’usinage sur site est un élément essentiel de toute stratégie visant à réduire les effets négatifs des temps d’arrêt. La possibilité d’utiliser des outils mobiles afin d’entreprendre des travaux spécialisés peut s’avérer précieuse dans toute une série d’industries, en particulier celles qui opèrent dans des environnements difficiles et hostiles.

2. Pétrole et gaz

Les industries pétrolières et gazières doivent négocier des réseaux installés dans des conditions de travail difficiles. Les environnements sous-marins présentent souvent des contraintes de température et de pression, et l’accès à certaines parties de certains systèmes peut même poser problème. Le fait que le travail doit être effectué sur place n’est peut-être même pas une question de choix, car le retrait ou le remplacement de composants endommagés implique toujours une intervention sur l’installation elle-même, ainsi qu’un éventuel usinage hors site.

3. Maintenance fonctionnelle

L’entretien et la maintenance sont essentiels pour les entreprises qui doivent maintenir leur productivité à des niveaux optimaux et les nouvelles technologies qui incluent les machines auto-entretenues sont à la pointe des développements opérationnels. L’auto-maintenance est une nouvelle méthodologie importante de conception et de système qui s’articule autour de composants et de machines capables de se surveiller et de se diagnostiquer elles-mêmes. Une partie de ce processus est appelée « maintenance fonctionnelle », car elle conduit à une situation où il y a un compromis entre différentes fonctions pour permettre une activité continue et éviter les temps d’arrêt non productifs. Les machines dotées de cette fonctionnalité d’auto-maintenance sont à l’avant-garde des nouvelles conceptions et peuvent être utilisées dans la mise en œuvre de techniques qui font appel à des systèmes de gestion soigneusement planifiés. C’est pourquoi l’usinage sur site est très souvent recommandé et plus pratique que l’usinage hors du site.