Vous avez l’impression que votre carrelage date de trop longtemps et vous désirez en avoir un autre, mais sans le changer ? Ou enclore votre carrelage est décrépi ou irrégulier et vous voulez y remédier ? Dans ce cas, avez-vous pensé aux dalles ou lames en PVC ? Sinon, il est temps de découvrir ce que c’est et surtout pourquoi choisir ce revêtement.

Le revêtement de carrelage : une option efficace et moins couteuse

L’idée de rénover le carrelage du sol ou même de votre salle de bain, représente un choix indiqué pour bien de raison. En effet, la rénovation de carrelage convient pour recouvrir aussi bien un mur à la surface irrégulière que des traces d’une peinture dégradée, ou encore les joints crasseux des carrelages. Revêtir votre carrelage vous permet donc de dire adieu à une surface démodée et décrépie, pour un mur beaucoup plus rafraichi, et ceci, en un rien de temps. Par ailleurs, cette solution vous abstient de changer le carrelage, ce qui est beaucoup plus couteux et surtout chronophage. En outre, lorsque vous choisissez le revêtement mural, plusieurs sortes de revêtements sont disponibles comme les lames ou plaques en PVC, le jonc de mer, le béton ciré ou encore la moquette. Mais celui qui vous conviendrait le mieux, ce sont les revêtements en PVC. Vous vous défendez certainement pourquoi ?

Les dalles ou lames de PVC : le revêtement à choisir à tout prix

En choisissant de rénover votre carrelage avec des dalles ou des lames en PVC, vous avez la garantie d’une durabilité sans équivoque. En effet, les lames en PVC sont faciles à entretenir, résistantes et surtout étanches. Par ailleurs, après installation, il est tout à fait inutile de patienter pour un séchage comme pour la peinture ou la résine époxy ; la plaque dès sa pose marque la fin des travaux.

Question entretien, les maniaques pourront utiliser sans crainte leurs nettoyants, tandis qu’un simple chiffon humide suffira pour les plus simples. Enfin, en matière d’esthétique, vous serez servi. Les lames ou dalles en PVC se déclinent en plusieurs modèles plus ravissants les uns que les autres, et qui sauront vous contenter d’autant plus qu’ils se marient avec n’importe quelle catégorie de salles de bains.

L’installation des dalles en PVC : un travail de minutie

Avant que vous ne passiez à l’installation de votre revêtement, qu’il soit en PVC ou pas, il est important que vous vérifiiez l’état du mur qui s’apprête à l’accueillir. S’il s’agit d’un mur aux traits irréguliers, ou encore d’un mur endommagé, alors il est nécessaire que vous posiez une plaque en lattes de bois préalablement avant la fixation du revêtement. Mais par contre, s’il s’agit d’un mur tout à fait sain, vous pouvez y aller directement.

D’abord, commencez par réaliser des formes zigzag avec votre colle. Ensuite, installez la lame de PVC dans le profil préalablement réalisé. Prenez surtout garde, car la première fixation déterminera la suite. Au fur et à mesure que vous progressez, vérifiez la fixité de vos lames et surtout la soudure. S’il arrivait que vos lames manquent, les couper saurait résoudre le souci.

Par contre, pour vous qui préférez l’aide d’un professionnel, vous n’aurez qu’à débourser entre 20 et 50 euros le mètre carré, le prix inclut l’achat des fournitures ainsi que celui de la pause.