Une pompe à chaleur est un système qui permet de récupérer de l’énergie naturelle à l’extérieur de la maison et de la transformer en énergie pour l’ensemble de l’habitation.

Appelée PAC (Pompe A Chaleur), elle peut assurer plusieurs missions en fonction de vos besoins : chauffer les pièces par l’intermédiaire de radiateurs, réguler la température par un système de climatisation ou encore chauffer l’eau d’une piscine.

La pompe à chaleur est réputée pour sa faible consommation énergétique et les économies financières qu’elle permet de réaliser.

Afin de vous faire une idée un peu plus précise sur ce système d’alimentation en énergie, rappelons le fonctionnement d’une pompe à chaleur ainsi que ses avantages et inconvénients.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Quand on parle de pompe à chaleur, on voit bien le type d’appareil, mais on se rend compte que le fonctionnement de la pompe à chaleur, même s’il est relativement simple à comprendre, n’est pas toujours connu du grand public.

Il s’agit du principe d’extraction d’énergie, que la chaleur vienne du sol ou de l’air. En comparaison, elle fonctionne de façon opposée à un réfrigérateur. La pompe à chaleur régule un fluide réfrigérant qui va changer d’état en fonction des besoins exprimés, chauffer ou refroidir.

Très précisément, c’est l’action de réchauffement d’un fluide caloporteur au contact d’une source de chaleur (eau, air) qui va engendrer une transformation en gaz. C’est ensuite le travail du compresseur qui va augmenter la température dans le circuit. Le gaz devient liquide, puis le mécanisme lui permet de retrouver son état gazeux, créant ainsi un circuit en boucle qui alimente toutes les sources d’énergie de la maison.

Les avantages

Comme évoqué précédemment, une pompe à chaleur permet de consommer moins et donc de limiter ses dépenses en facture d’énergie. Sa seule source d’approvisionnement est illimitée et gratuite, il s’agit de l’air.

Elle est très bien adaptée à un environnement où la température extérieure n’est pas trop basse. Dans ce cas, elle sera plus performante, car elle n’aura pas besoin de « tirer » sur son mécanisme.

Autre avantage sérieux, sa longévité. Ce type de matériel est prévu pour durer longtemps (certains avancent une durée de vie de 20 ans) alors que d’autres matériels comme des radiateurs sont à changer plus régulièrement.

Enfin, la pompe à chaleur est placée à l’extérieur du logement, souvent dans une partie peu utilisée du jardin, et donc n’encombre pas le sous-sol ou le garage. Aucune odeur n’est dégagée, simplement un flux d’air à proximité.

Les inconvénients

Ce flux d’air généré peut engendrer du bruit qui peut devenir contraignant en fonction de la configuration de votre extérieur.

Si vous êtes dans une région froide, la performance de votre pompe à chaleur risque d’être altérée. Il est, dans ce cas préconisé, d’avoir un système de chauffage en relais du type chaudière à gaz.

Le coût d’acquisition de la pompe à chaleur reste l’inconvénient majeur dans beaucoup de foyers. Le prix peut s’élever à plus de 10 000€ pour une PAC air-eau, c’est-à-dire pour un système qui va chauffer les radiateurs et produire de l’eau chaude. Le coût sera plus faible pour une PAC air-air.