Lors de la construction d’une maison, nous prêtons attention à la fonctionnalité des pièces, à la surface utile, à l’épaisseur et aux matériaux d’isolation thermique conçus (proposés), entre autres. Cependant, cela ne s’arrête pas là. L’un des sujets les plus importants est le système de chauffage, et pas seulement le dispositif de chauffage lui-même, mais aussi le système de distribution de la chaleur dans le bâtiment. Au moment de choisir la source de chaleur, de nombreux investisseurs sont confrontés à un dilemme : chauffage par le sol (moins cher) ou chauffage traditionnel par radiateurs (plus cher) ?

Si l’on opte pour le chauffage par le sol, il ne faut pas oublier qu’en termes d’investissement, il est deux fois plus cher que les radiateurs traditionnels. Cela vaut-il la peine d’investir davantage ?

Pas de mouches à poussière.

Le chauffage au sol transmet la majeure partie de sa chaleur par rayonnement. Par conséquent, il n’y a pas de mouvement d’air comme avec le chauffage par convection. La circulation défavorable de l’air est également réduite par le fait que la température de la surface chauffante, c’est-à-dire le sol, est très basse, de 22 à 26 °C (un radiateur traditionnel a une température de 60 °C). La circulation de la poussière dans l’air est donc minimale, et il n’y a pas de combustion de la poussière, comme cela peut se produire avec les radiateurs traditionnels. Le chauffage par le sol est donc recommandé aux personnes souffrant d’allergies.

Économie d’énergie

Un sol chaud augmente le confort à tel point que la température de l’air dans une pièce chauffée peut être abaissée de 2 °C, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie pouvant atteindre 12 % par an.

Une humidité plus élevée.

En raison de la température plus basse de l’air dans la pièce chauffée, son humidité relative est plus élevée, ce qui permet aux occupants de se sentir mieux.

Distribution de la température.

Pour les humains, il est plus bénéfique que la température la plus élevée soit près du sol et que la température la plus basse soit au niveau de la tête. C’est à ce moment-là que la plupart d’entre nous se sentent à l’aise et bien. C’est exactement comme cela que la température « s’installe » avec le chauffage par le sol. Un autre avantage tout aussi important est le transfert de chaleur uniforme sur toute la surface du sol. Ceci est particulièrement important dans les pièces de grande surface, salons et halls.

Esthétique intérieure.

L’installation de chauffage par le sol est complètement cachée sous le plancher, et l’absence d’éléments de chauffage visibles offre plus de possibilités pour l’aménagement intérieur. Ceci est important pour planifier une utilisation efficace de l’espace sous les fenêtres, qui, dans le chauffage traditionnel, est réservé au radiateur.

Comme il est inutile de chauffer les sols sous des meubles lourds, il est souvent conseillé de planifier la distribution des tuyaux de chauffage par le sol en évitant les endroits couverts par ces meubles. Cependant, il est préférable de ne pas planifier la disposition des meubles « pour la vie ». (sauf s’il s’agit de la cuisine), et donc de faire passer les tuyaux sous tout le plancher et d’acheter des meubles sur pieds.